OSCE – Visite de travail de la Représentante spéciale et coordonnatrice pour la lutte contre la traite des êtres humains

0

S.E. Mme Madina Jarbussynova, Représentante spéciale et coordonnatrice pour la lutte
contre la traite des êtres humains de l’OSCE, s’est rendue ce jour, en Principauté, pour
une visite de travail au cours de laquelle elle a présenté aux autorités monégasques le
programme de l’OSCE visant à renforcer les capacités de réponse des pays impactés par
la traite des êtres humains. L’objectif de ce projet, devenu opérationnel dès 2016,
permet d’organiser des formations basées sur des simulations de cas de trafic d’êtres
humains le long des voies de migration, au travers de scenarios fictifs s’inspirant de faits
réels relatifs à l’exploitation sexuelle ou par le travail, en créant des codes de procédures
pénales fictifs. Ces ateliers permettent également d’établir un lien entre le terrorisme et
le trafic d’êtres humains et mettent l’accent sur l’efficacité des enquêtes et poursuites
judiciaires.
La Principauté de Monaco participe, depuis 2016 à ce projet de lutte contre la traite des
êtres humains le long des routes migratoires par le biais de versement d’une
contribution, celle-ci devrait être reconduite en 2018-2019, et annoncée lors du
prochain Conseil ministériel de l’OSCE, en décembre, à Vienne.
La lutte contre la traite des êtres humains est une priorité pour l’OSCE ainsi que pour
Monaco.
La Principauté est partie aux principales Conventions1 de promotion et de respect des
droits de l’homme, en lien direct ou indirect avec la traite des êtres humains, visant à
prévenir, protéger, sanctionner et développer la coopération dans ce domaine.
Pour rappel, en 2015, la Principauté a accueilli une conférence conjointe
ONUDC/OSCE/INTERPOL sur les menaces transnationales émergentes en région
Méditerranée. En octobre dernier, une Délégation monégasque a participé à la
Conférence de l’OSCE consacrée aux déplacements massifs de réfugiés et migrants dans
la zone euro-méditerranéenne. De plus, Monaco a soutenu, entre 2010 et 2015, le projet
de l’OSCE relatif à la prévention de la traite d’êtres humains et l’aide aux enfants privés
de soutien parental en Moldavie.
1 Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale du 15 novembre 2000 et ses protocoles additionnels ;
Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant et ses protocoles additionnels ; Convention du Conseil de l’Europe
contre l’exploitation et les abus sexuels sur les enfants du 25 octobre 2007 et Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la
traite des êtres humains du 16 mai 2005.

Share.

Comments are closed.