Monaco s’engage pour les femmes dans le monde

0

Monaco s’engage pour les femmes dans le monde
La Direction de la Coopération Internationale appuie de nombreux projets pour « parvenir
à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles », Objectif de
Développement Durable n°5 des Nations Unies.
Droit à l’éducation et autonomisation économique sont au coeur de la vision de la
Coopération monégasque qui participe à la mise en oeuvre de la politique de coopération du
Gouvernement Princier, dans ses pays partenaires. A titre d’exemple, au Burundi, la
Principauté de Monaco, en partenariat avec l’UNESCO, assure la scolarisation et la formation
professionnelle de 2.000 filles en situation de vulnérabilité. En parallèle, leurs mères,
regroupées en associations, bénéficient de cours d’alphabétisation et d’activités leur permettant
de générer des revenus pour leur famille.
Au Niger, la Coopération monégasque soutient le microcrédit pour permettre aux femmes
vulnérables d’acquérir par exemple un cheptel de moutons, tandis qu’au Nord Mali, avec la
FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), l’appui de Monaco
permet à 1 000 femmes vivant en milieu rural de développer une activité maraîchère.
La Coopération monégasque soutient également les femmes dans le domaine de la santé (ODD
n°3), notamment pour améliorer la santé maternelle et infantile dans la région de Kolda au
Sénégal. Ainsi, en partenariat avec l’ONG africaine AMREF, dans le cadre du programme « Stand
up for African Mothers » visant à former 15 000 sages-femmes en Afrique, la Coopération
monégasque appuie un dispositif technologique de formation numérique pour le personnel
soignant, qui devrait permettre de réduire les taux de mortalité materno-infantile aujourd’hui
très élevés, dans la région.
Une aide est également apportée au Programme Alimentaire Mondial, à Madagascar, en faveur
des femmes vivant dans le Sud de l’île, particulièrement touchées par la malnutrition chronique.
Grâce au projet, plus de 2.400 femmes enceintes reçoivent chaque année un appui nutritionnel
et une supplémentation en fer et en acide folique, qui permet de réduire les retards de
croissance et de développement cognitif chez les enfants à naître.
Pour en savoir plus sur la Journée internationale des femmes :
http://www.un.org/fr/events/womensday/

Share.

Comments are closed.