COMMISSION DE COOPERATION FRANCO-MONEGASQUE

0

COMMISSION DE COOPERATION FRANCO-MONEGASQUE
Monaco, le 26 janvier 2018
Communiqué de presse conjoint
La 10ème réunion de la Commission de coopération franco-monégasque s’est tenue en
Principauté, le 26 janvier 2018, sous la présidence conjointe de S.E. M. Maurice
Gourdault Montagne, Secrétaire général du Ministère de l’Europe et des Affaires
étrangères et de S.E. M. Serge Telle, Ministre d’État de la Principauté.
Cette Commission, dont la précédente session avait eu lieu en mai 2016, a été instituée
par le traité du 24 octobre 2002, qui a notamment rappelé que les relations étroites et
privilégiées entre la Principauté de Monaco et la République française s’inscrivaient
dans une « communauté de destin ».
La délégation monégasque* comprenait tous les membres de Gouvernement – et
l’Ambassadeur de Monaco en France. Au sein de la délégation française* figuraient
l’Ambassadrice de France à Monaco ainsi que le Secrétaire Général de la Préfecture des
Alpes-Maritimes et la Sous-Préfète Nice-Montagne.
Les deux Parties ont échangé sur les perspectives européennes depuis l’ouverture des
négociations d’un accord d’association entre la Principauté et l’Union européenne, le 18
mars 2015 à Bruxelles. Elles se sont en particulier concertées sur l’impact de ces
négociations sur les traités bilatéraux existants et les points d’intérêt commun.
Parmi les autres points à l’ordre du jour, les Parties ont notamment évoqué des sujets
tels que la question des Français de Monaco au regard du logement, du paiement par les
Monégasques de la C.S.G. et de la C.R.D.S. pour leurs revenus sur des biens en France, du
traitement des infractions routières constatées par des moyens automatisés, mais
également des modalités selon lesquelles les entreprises monégasques peuvent
candidater aux marchés publics français. Les Parties se sont également félicitées des
efforts entrepris conjointement pour l’ouverture de la bretelle d’autoroute de Beausoleil.
Dans un esprit de coopération et de bonne entente, ces échanges constructifs ont
également porté sur les questions sanitaires et sociales telles que l’ouverture de la
nouvelle Unité de soins palliatifs du CHPG, ou l’éventualité d’accueillir des internes en
médecine au sein du CHPG. Les deux délégations ont également évoqué la formation des
chômeurs résidant en Principauté et la situation des personnes en chômage technique
en Principauté.
Enfin, les deux parties se sont accordées sur l’engagement d’une réflexion stratégique
sur le renforcement de notre coopération transfrontalière et l’avenir du bassin de vie
franco monégasque.

Share.

Comments are closed.